Église de Mulhouse

Église Évangélique Luthérienne | Synode de France

Calendrier de notre église

Prochains évènements

Publications Facebook

Et mieux encore, Jésus a voulu que le Saint-Esprit soit dans l’Evangile et dans les sacrements. Il est là quand on entend la parole de Dieu, quand on reçoit le baptême ou que l’on va communier à la table du Seigneur. C’est lui qui fait de l’Evangile une puissance de Dieu, une parole vivante, une semence incorruptible, une source de pardon. C’est lui qui fait du baptême, dit l’Ecriture, le bain de la régénération et du renouvellement du Saint-Esprit (Tite 3.5). Souvenez-vous de ce que dit Pierre dans son sermon de Pentecôte, quand les gens lui demandèrent ce qu’ils devaient faire pour être sauvés : "Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le Saint-Esprit" (Actes 2.38). C’est lui aussi qui vient nous fortifier, dans la piété et la sainteté, quand nous recevons avec foi le corps et le sang du Christ dans la Cène. "Jésus-Christ, dit encore Jean, est venu à travers l’eau et le sang ; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et le sang. Et c’est l’Esprit qui en rend témoignage, souligne l’apôtre, parce que l’Esprit est la vérité. Ainsi ils sont trois à rendre témoignage : l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord" (1Jn 5.6-8). Chers amis, la Trinité utilise ainsi trois manières pour nous transmettre la grâce et la vie. Elles sont complémentaires et il ne faudrait jamais les séparer. Il y a l’Esprit, qui met en nous la conviction de la foi et de l’obéissance, car "personne ne peut dire : ‘Jésus est le Seigneur !’ si ce n’est par le Saint-Esprit" (1Co 12.3). Il y a aussi l’eau, dit Jean, car on ne peut séparer le baptême et la nouvelle naissance que le Saint-Esprit opère en nous. Comment cela ? Chez l’adulte, l’Esprit saint crée la foi par la prédication de l’Evangile et il confirme son action régénératrice par l’eau du baptême. Chez le nourrisson, il opère la nouvelle naissance par bain "d’eau et d’Esprit" sans lequel on ne peut entrer dans le royaume.(A suivre…) Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
On a souvent dit que, dans nos milieux, le Saint-Esprit était le parent pauvre des prédications, qu’on parle beaucoup plus du Père et du Christ que de lui. Il y a sans doute du vrai là-dedans, et c’est dommage. Que serions-nous, en effet, sans l’Esprit ? Sans lui nous ne serions pas ici, dans ce temple, à adorer le Seigneur. Sans lui, nous ne serions pas ici à chanter nos cantiques et faire monter vers le ciel nos prières. Sans lui, nous ne confesserions pas nos péchés au Seigneur et nous ne recevrions pas son absolution d’un cœur repentant et croyant. Sans lui, nous n’aurions aucun goût pour la parole de Dieu et aucune envie de l’entendre. En un mot, sans lui nous ne serions pas des enfants de Dieu, des héritiers du salut et des membres de son Église, mais nous continuerions, comme tant de gens, à marcher dans les ténèbres de l’ignorance et de l’incrédulité. Alors, merci Esprit saint, Esprit de vérité et de foi, d’humilité, d’espérance, de piété et d’amour ! Merci, Jésus, de nous l’avoir envoyé, comme tu l’avais promis. Et si jamais vous vous posez la question : "Mais où est-il, le Saint-Esprit ? Où faut-il aller pour le trouver" ? Rappelez-vous ce que Jésus dit à Nicodème : "Le vent souffle où il veut et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. C’est aussi le cas de toute personne qui est née de l’Esprit". (A suivre…) Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
Je n’ai pas dit – Jésus non plus, d’ailleurs – qu’il apporte la réponse à tous les problèmes que nous rencontrons dans la vie. Il ne nous a pas promis une existence sans soucis, sans épreuves et sans larmes. Je n’ai pas dit que la foi en lui est la solution universelle, le coup de baguette magique qui transforme l’existence en un paradis sur terre. J’ai seulement dit ce qu’il dit lui-même : on trouve chez lui le pardon, et donc l’assurance que Dieu nous aime et nous accueille tels que nous sommes, même si nous étions souillés de la tête aux pieds par le péché. Et je dis aussi qu’avec un tel amour, on trouve auprès du Christ la paix du cœur et l’espérance. C’est cela, la foi : cette main de mendiant que nous tendons bien humblement, car nous sommes si peu dignes des bienfaits du Seigneur. Pourtant nous tendons cette main avec confiance, car le Christ a tout accompli pour nous. "Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive". Qu’il vienne, dit Jésus ! Et nous nous souvenons tout à coup de cette phrase du Petit Catéchisme de Luther : "Je crois que je ne peux, par ma raison et mes propres forces, croire en Jésus-Christ, mon Seigneur, ni aller à lui". Et nous entendons aussi la suite : "Mais c’est le Saint-Esprit qui m’a appelé par l’Evangile, éclairé de ses dons, sanctifié et maintenu dans la vraie foi". Voilà bien pourquoi nous fêterons demain et chaque année la Pentecôte : nous avons besoin du Saint-Esprit pour croire que le Christ est notre Sauveur. C’est pourquoi Jean écrit dans son évangile : "Il dit cela de l’Esprit que devait recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, l’Esprit n’avait pas encore été donné (les manifestations extraordinaires de l’Esprit n’avaient pas encore été données) parce que Jésus n’avait pas encore été élevé dans sa gloire". Voilà pourquoi nous célébrons la Pentecôte. Nous fêtons le Saint-Esprit et l’œuvre qu’il accomplit en nous. Nous fêtons celui qui nous donne la foi, qui nous guide et nous éclaire. Nous croyons, en effet, que nous ne pouvons pas croire ! Nous croyons que nous ne pouvons pas, de nous-mêmes, nous approcher de Jésus et découvrir en lui notre Sauveur. (A suivre…) Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Notre paroisse fait partie de :

Carte de la france

EEL-SF

Église Évangélique Luthérienne
SYNODE DE FRANCE

Carte de l'Europe

ELC

European Lutheran Conference
EUROPE

Mappemonde

ILC

International Lutheran Council
MONDE

image d'une église

Sur le territoire français, nous avons plusieurs églises-sœurs.

Au niveau du synode, nous gérons plusieurs associations :

  • AELB (Association Évangélique Luthérienne de Bienfaisance)
  • ALEET (Association Luthérienne pour l’Encouragement aux Études Théologiques)
  • Éditions « Le Luthérien »
  • Heure Luthérienne
  • M&J (Mission & Jeunesse)
  • Maison de retraite « KIRCHBERG »
photo de la maison de retraite Kirchberg
Maison de retraite KIRCHBERG à La Petite Pierre

L’HEURE LUTHÉRIENNE (HL) est une association créée en 1948 dont le but est l’évangélisation au travers des médias.
Vous y trouverez notamment :

  • une émission de type radiophonique d’environ 15 minutes est publiée chaque semaine
  • une publication trimestrielle, nommée « Amitiés Luthériennes » (format papier ou numérique) est disponible sur leur site web

Contact

Pasteur François POILLET
21 chemin des Ardennes
68100 MULHOUSE
Téléphone :
e-mail :

Une question ?

Laissez-nous un message